Cuisinière à induction, au gaz ou vitrocéramique?

Entre cuisinière au gaz, vitrocéramique ou induction, hésitez-vous encore ?

Tout d'abord, sachez qu'une cuisinière au gaz naturel coûte moins cher à l'emploi et à l'achat qu'une cuisinière électrique (deux fois plus gourmande en énergie)

Certes, au fil des ans, les cuisinières électriques ont beaucoup évolué. Les premiers exemplaires, avec plaques en fonte, ont été remplacés par des modèles en céramique avec résistance, puis avec vitre céramique et lampe halogène. Le temps de chauffage et de refroidissement a toujours été l'un des gros handicaps de ces cuisinières électriques. Mais entre-temps, les nouvelles technologies ont fait leur apparition : les plaques à induction, qui chauffent très vite la casserole et y diffusent entièrement leur chaleur. Ces plaques à induction consomment 40 % d'énergie en moins qu'une cuisinière électrique conventionnelle. Sans déperdition thermique, elles sont faciles à l'entretien et très sures (peu de risques de brûlure).

Si vous hésitez encore, sachez que les trois types de cuisinières, au gaz, vitrocéramique et à induction, ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. En voici la liste.

Cuisinière à induction

Avantages

  • Contrairement à une taque vitrocéramique, il n'y a pas d'élément chauffant sous la zone de cuisson, mais une bobine électrique à induction. Le champ magnétique, qui n'est activé que s'il y contact avec un poêle ou casserole en fer, acier ou fonte, ne chauffe pas la plaque de cuisson, mais le fond de la casserole. Les aliments sont réchauffés très rapidement : l'eau bout deux fois plus vite que sur une cuisinière au gaz et jusque trois fois plus vite que sur une taque vitrocéramique. Une cuisinière à induction consomme donc moins d'électricité, et s'active uniquement lorsqu'il y a contact avec une casserole
  • La cuisson à induction est très précise, il est même possible de faire fondre du chocolat sans bain-marie
  • Comme la taque ne chauffe pas, rien ne risque de brûler en cas d'éclaboussures ou de débordement
  • Une taque à induction est facile à nettoyer (lire quelques conseils pour l'entretien).

Inconvénients

  • La cuisinière à induction requiert des poêles et casseroles à fond magnétique plat. Si vous n'en avez pas, cela représente un investissement supplémentaire, car les anciennes casseroles sont inutilisables
  • L'induction est le système le plus coûteux à l'achat
  • L'électricité est une source d'énergie plus chère que le gaz, mais grâce au rendement élevé de l'induction, les frais d'utilisation sont moindres par rapport à ceux d'une taque vitrocéramique

Cuisinière au gaz

Avantages

  • Une cuisinière au gaz est de loin la moins chère : environ deux fois moins que la cuisson à l'électricité, tant à l'achat qu'à l'emploi.
  • Sur les récents modèles de cuisinière, l'allumage mécanique est standard donc plus besoin d'allumettes!
  • La flamme est réglable avec précision. Dès que l'eau a atteint son degré d'ébullition, il suffit de baisser l'intensité du feu pour éviter qu'elle déborde

Inconvénients

  • Les becs de gaz ne sont pas faciles à nettoyer. En effet, il faut d'abord enlever les supports en fonte et puis les nettoyer séparément (lire quelques conseils pour l'entretien).
  • Il faut être connecté au réseau de distribution de gaz naturel
  • Les gaz de combustion doivent être évacués

Cuisinière vitrocéramique

Avantages

  • Pas besoin d'être raccordé au gaz de ville
  • La vitrocéramique résiste bien aux acides et produits alcalins
  • Les plaques de cuisson vitrocéramiques sont très faciles à nettoyer (lire quelques conseils pour l'entretien).

Inconvénients

  • L'électricité est (de plus en plus) coûteuse
  • La zone de cuissson garde longtemps sa chaleur après avoir baissé d'intensité. Pour éviter de brûler les ingrédients ou de faire déborder l'eau bouillante, il faut enlever la poêle ou la casserole du feu
  • Une plaque de cuisson encore chaude représente un risque de brûlure
  • La température d'une taque vitrocéramique s'élève assez lentement. Le temps de cuisson total sera plus long qu'en cuisinant sur ou gaz ou à l'induction